Les erreurs à ne pas commettre lors de l’entretien

Il est évident que le candidat doit faire une bonne première impression.
Évidemment, pour cela, il y a les fondamentaux : arriver à l’heure, présenter une tenue appropriée, sourire…

Vous pouvez faire un parcours sans faute à condition d’éviter les expressions et les questions suivantes

  • “ Que fait votre entreprise exactement ? ”
Si vous ne vous vous êtes pas renseigné un minimum sur l’entreprise et l’opportunité pour laquelle vous vous présentez à l’entretien cela risque d’être perçu comme un réel manque d’intérêt ou de motivation.

Notre conseil : Montrez au recruteur que vous connaissez votre sujet. Voir notre article répondre aux questions déstabilisantes
  • “ J’étais en conflit avec mon ancien manager/employeur.”
Entre votre hiérarchie et vous ce n’était pas le grand amour ? Eh bien soit, mais si vous pouvez éviter d’en parler, n’hésitez pas. Dans le cas contraire, soyez prudent dans la manière dont vous allez aborder ce sujet.

Partez du principe que les faits ne sont pas toujours vérifiables et que vos critiques risquent d’être perçues de façon négative par le recruteur.

Notre conseil : Restez évasif et laisser certaines émotions de côté.
  • « Non, je n’ai pas de questions. »
Le moment d’échanges que représente l’entretien d’embauche est le moment privilégié du questionnement. Et ce, pour les deux parties !! En tant que futur membre potentiel de l’équipe, vous avez de facto, la légitimité de pouvoir poser des questions à votre tour.

Notre conseil : Renseignez-vous de façon la plus exhaustive possible sur le poste et préparez vos questions à l’avance.
  • « Je n’ai pas de défaut. »
Les recruteurs adorent poser la fameuse question « quels sont vos qualités et défauts », alors que les candidats la redoutent. L’intérêt de cette question pour le recruteur est de pouvoir examiner la façon dont vous parlez de vous. Il s’attachera donc plutôt à la manière dont vous dites les choses, à la cohérence plutôt qu’au fond de votre réponse.

Notre conseil : Personne n’est parfait, n’hésitez pas à évoquer vos points d’améliorations. Voir notre article Réussir son entretien
  • « J’ai déjà posé mes vacances. »

Vous avez planifié un voyage de longue date et les dates pourraient coïncider avec le début de votre nouveau poste ?

Si plusieurs entretiens sont prévus, mieux vaut aborder la chose durant le deuxième entretien car à ce stade, l’intérêt du recruteur à votre égard est plus important. Il est préférable néanmoins d’attendre que celui-ci aborde le sujet.

Notre conseil : N’attendez pas d’être embauché pour évoquer vos congés car certains recruteurs pourraient vous en vouloir de ne pas les avoir prévenus avant.