Réussir votre entretien d’embauche

Comme pour un examen, un entretien d’embauche se prépare soigneusement.
Savoir se vendre est une chose, mais si le recruteur a l’impression que vous débarquez en terre inconnue vous perdrez inévitablement de la crédibilité à ses yeux.

Préparation avant l’entretien

Renseignez-vous bien

Passez du temps sur le site internet de l’entreprise pour en connaître ses produits ou services.
Notez et retenez les informations pertinentes :

  • Quels sont les produits/services vendus ?
  • Combien y a-t-il de salariés/filiales/structures ?
  • Notez le nom de son fondateur et du dirigeant actuel.
  • Quel est son chiffre d’affaires, sa part de marché ?
  • Prenez soin de noter les mots clés afin de les distiller pendant l’entretien. Le recruteur devra sentir que vous correspondez à la philosophie de l’entreprise.
  • Notez toutes les questions qui vous semblent pertinentes.

Préparez votre oral

Composez soigneusement votre discours en le préparant de cette manière :

Les basiques :

Prénom, nom, diplômes (précisez l’école si elle est réputée ou reconnue), certifications, nombre d’années d’expérience, parcours professionnel…

Le recruteur vous demandera bien évidemment de vous présenter.

Ici, il s’agit de vous décrire de manière concise et générale : mettez en avant en quelques phrases les atouts majeurs de votre profil.

Expériences :

Focalisez votre attention sur les missions qui sont en lien avec le poste à pourvoir et ce qui vous a été bénéfique.

Vos points forts et vos points faibles

Pour répondre à cette question redoutable, ne tombez pas dans les clichés du fameux “je suis dynamique mais ma faiblesse c’est que je suis perfectionniste” le recruteur qui va vous recevoir a probablement dû entendre mille et une fois la même phrase, qui, si vous la prononcez, jouera en votre défaveur. 

Soyez honnête en montrant que vos points faibles ne sont pas un frein à votre embauche.

Exemple : Ne dites pas “je suis timide” mais plutôt “Je suis un peu réservé. Vous ne me verrez pas passer des heures à la machine à café. Je préfère travailler dans le calme. Cependant, depuis quelques temps, je prends des cours de théâtre. Ça m’aide énormément. Je suis beaucoup plus à l’aise quand je prends la parole en réunion »

Préparez des questions

A la fin de l’entretien, vous aurez le temps de poser vos questions à votre futur employeur. Montrez que vous vous projetez dans un avenir commun et que vous voulez avant tout la réussite de l’entreprise.

Par exemple : Votre entreprise a-t-elle des projets d’implantation à l’international ? ou encore : Pensez-vous utiliser de nouvelles technologies dans un futur proche ?

Pendant l’entretien

Avant de vous y rendre :

Ce qu’il faut apporter

  • Votre CV à jour
  • De quoi noter
  • La fiche de poste si vous l’avez

Tenue correcte exigée !!!

Faut-il enfiler ou non une cravate ?

Quoi qu’il en soit, porter une cravate le jour de l’entretien restera un atout non négligeable en votre faveur !

Soyez Ponctuel !

Vous montrerez directement à l’employeur votre professionnalisme et votre motivation. Attention tout de même à ne pas arriver trop en avance, sinon cela pourrait avoir l’effet inverse !

Le déroulement de l’entretien

Le recruteur se présente.

Cette phase permet de mettre le candidat en confiance, et de commencer l’échange en douceur. Cette introduction dure généralement moins d’une minute. Il vous permettra de savoir à qui vous vous adressez, ainsi que le rôle de votre interlocuteur dans la société.

A votre tour de prendre la parole.

Le recruteur souhaite connaître votre expérience. Il vérifiera si votre profil correspond à ce qu’il recherche. Soyez Concis ! 5 min de présentation suffisent, dites l’essentiel.

Exemple : Merci de me recevoir. Je m’appelle X, j’ai un diplôme en ingénieur informatique et 6 années d’expérience dans la virtualisation de serveurs. Je travaille dans la société Y depuis 4 ans en tant qu’expert système. J’ai pour principales missions [détaillez] et mon poste me permets d’être régulièrement en contact avec les filiales à l’international et plus particulièrement avec les Etats Unis. Ayant une ancienne expérience de 2 ans à Londres, je n’ai aucun mal à communiquer en anglais. Par ailleurs, je maitrise telle et telle technologie [détaillez] qui correspondent à l’environnement dans lequel vous travaillez.

En général, l’échange va se poursuivre, et le recruteur mettra l’accent sur les expériences qui lui semblent les plus importantes pour le poste proposé.

Les missions

Voici la partie qui vous intéresse. Le recruteur vous expliquera les missions qui vous attendent, les enjeux, ainsi que l’environnement de travail. Vous pourrez alors vérifier que les missions correspondent à vos attentes. Vous découvrirez peut-être des missions non mentionnées dans l’annonce, soit car elles sont stratégiques, soit car elles font moins rêver.

N’hésitez pas à apporter la fiche de poste si vous l’avez, l’échange sera plus constructif.

 

Attention, dans le domaine informatique, il n’est pas rare que cette partie ait lieu avant votre présentation. Dans ce cas, il sera important de repérer les mots clés de la description du poste afin de les distiller pendant votre prise de parole.

Jeu de question réponse

Sur l’entreprise, vos motivations, vos qualités et points à améliorer… N’hésitez pas à consulter notre article Bien répondre aux questions déstabilisantes pour décrocher les clés qui vous aideront à bien répondre à toutes ces questions.

L’échange final

Cette phase permet au candidat de poser toutes ses questions.
Si la partie rémunération n’a pas encore été abordée, c’est le moment de poser la question. Voir notre article Bien répondre aux questions déstabilisantes.
Profitez-en également pour poser quelques questions qui montrent que vous vous projetez dans l’entreprise. Voir le paragraphe Préparez des questions.
Cette phase permet au candidat de poser toutes ses questions.
Si la partie rémunération n’a pas encore été abordée, c’est le moment de poser la question. Voir notre article Bien répondre aux questions déstabilisantes.
Profitez-en également pour poser quelques questions qui montrent que vous vous projetez dans l’entreprise. Voir le paragraphe Préparez des questions.

Après l’entretien

Le soir même, envoyez un mail de remerciement, en reformulant les besoins de l’entreprise (afin de montrer votre bonne compréhension de tous les aspects du poste) et en rappelant que vous êtes le candidat parfait pour ce poste.
Ne négligez pas cette étape car, à compétences égales, cette démarche peut faire la différence.